Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility
Membres de l’Alliance

Membres de l’Alliance

Société civile féministe :

La société civile féministe est constituée d’organisations qui font de la promotion des droits humains des femmes, des filles, des trans et/ou des personnes intersexuées leur mission première, et pas seulement une partie de leurs programmes, et qui sont dirigées par les personnes qu’elles visent à servir. Les groupes féministes de la société civile n’ont pas besoin d’être enregistrés pour faire partie de ce groupe.

La philanthropie privée :

La philanthropie privée est constituée d’institutions donatrices dont la fonction principale est l’octroi de subventions et qui ne sollicitent pas de fonds auprès d’autres donateurs, et de réseaux de donateurs dont la fonction principale est de coordonner les adhésions des fondations privées.

Gouvernement national :

Les gouvernements nationaux comprennent les gouvernements des pays donateurs et des pays non donateurs élus dans le cadre d’un processus démocratique reconnu au niveau international. Les gouvernements nationaux peuvent être représentés par l’agence ou le ministère que le gouvernement national juge le plus approprié. Plusieurs agences ou ministères peuvent participer à l’Alliance.

Fonds pour les femmes / fonds féministes :

Les fonds pour les femmes / féministes sont des fondations publiques de collecte de fonds qui s’efforcent de réaliser le pouvoir des femmes, des filles et des personnes trans* de la base dans le monde entier en leur fournissant des ressources financières et autres pour réaliser leur vision de la justice sociale et des réseaux représentant les fonds féminins / féministes. Dans le contexte de l’Alliance, l’objectif principal des fonds féminins / féministes est de fournir des ressources, de renforcer les capacités, d’accompagner et de réunir les organisations, les militantes, les réseaux et les mouvements féministes et de défense des droits des femmes.

En outre, les fonds pour les femmes/féministes proviennent des mouvements qu’ils servent, en font partie et en sont responsables. Leur travail est axé sur la création d’environnements propices à la création et à la défense de leurs propres programmes, ainsi que sur l’ouverture des portes et la création d’espaces permettant aux activistes et aux groupes de faire entendre leur voix et de mener eux-mêmes des programmes politiques.

Les fondations publiques et les autres types de financeurs intermédiaires ne sont pas considérés comme faisant partie du groupe d’intérêt des fonds pour les femmes / féministes de l’Alliance.

Autres alliées :

Les autres alliées comprennent, sans s’y limiter, les bailleurs de fonds et les agences multilatérales, les organisations de la société civile qui ne répondent pas aux critères de la « société civile féministe » ci-dessus, les fondations publiques, le monde universitaire et/ou les gouvernements infranationaux. Les institutions de ce groupe d’intérêt seront identifiées publiquement. Les acteurices individuelles qui soutiennent les objectifs de l’Alliance peuvent rejoindre ce groupe d’intérêt. Les individus ne seront pas identifiés publiquement sur le site web de l’Alliance.